La rue Antoine Dansaert - Bruxelles Pentagone







(Antoine Dansaertstraat)

Cette rue est trop large et trop rectiligne pour être ancienne: elle date du début du siècle dernier et son achèvement s'est opéré en plusieurs épisodes. Elle a tout d'abord percé (dans le prolongement de la rue Auguste Orts à l'îlot très ancien et très compact délimité par la rue des Poissonniers, la rue des Chartreux, le Vieux Marché aux Grains et la rue Sainte-Catherine, ce qui a nécessité la démolition de trois venelles tortueuses qui s'enfoncaient dans ce bloc. Débouchant au Vieux Marché aux Grains, la rue Dansaert se trouvait exactement en face de l'entrée de rue de Jéricho, rue qu'on ne tarde pas à élargir fortement et à débaptiser pour l'incorporer à la rue Antoine Dansaert. En 1912, une autre ruelle, la ruelle dite de la Cuiller, fut en grande partie démolie ainsi que, déjà en 1902, la large rue de l'Education fut tracée à travers le boueux et puant quartier du Brummel.

Après la guerre de 1914-1918, le Conseil communal décida d'incorporer ces deux rues à la rue Antoine Dansaert, pour la plus grande gloire du conseiller communal, propriétaire et banquier Antoine Charles Jacques Dansaert (Bruxelles, le 22 novembre 1818 - Bruxelles, le 22 août 1890).










rue Antoine Dansaert - Bruxelles Pentagone

Le rue Antoine Dansaert, mais aussi la rue Bob et Bobette