La rue d'Arenberg (Arenbergstraat) - Bruxelles Pentagone




Depuis la quinzaine de la BD 2006, la rue porte également le nom de rue XIII, d'après la série créée par le dessinateur William Vance et le scénariste Jean Van Hamme.

L'histoire de la courte rue d'Arenberg s'étend sur sept siècles au moins. A ses lointaines origines, elle fut le lieu d'élection des marchands de peaux. Aussi fut-elle appelée rue des Peaux; certains actes du 14ème siècle la mentionnent aussi sous le nom de rue des Pelletiers. A la fin du 15ème siècle, la famille seigneuriale de Montaigle (plus connu sous son nom germanique d'Arendberg ou d'Arenberg) y acquit un vaste terrain. Le cardinal de la Marck, allié aux Arenberg, y fit bâtir en 1502 une demeure grandiose, constamment habité par la lignée d'Arenberg jusqu'en 1695, année fatale où elle fut gravement endommagé par les boulets du maréchal de Villeroy. La rue aux Peaux que, depuis le 15ème siècle, on nommait plus couramment rue d'Arenberg, garda cette appellation après le départ de ses illustres riverains. Sous la domination française, jusqu'en 1815, elle fut appelée rue François Anneessens, après quoi elle reprit son nom séculaire.

  Découvrez la rue d'Arenberg dans les vieux textes et cartes anciennes.


 


rue d'Arenberg - agrandir le plan

 

Vue de la rue d'Arenberg

 

rue d'Arenberg | Bruxelles Pentagone

 

 

1b - Le restaurant Arcadi

Cuisine française, végétarienne

rue d'Arenberg - Arcadi - 1000 Bruxelles

Arcadi

 

 

5-7 - Immeuble de la Kredietbank

 

18 - Scandic Grand-Place

Hôtel ****

 

18 - Eken Brasserie

Cuisine de brasserie

 

Suivez eBru_xelles sur Twitter

Suivez eBru sur Facebook


TheForkBE_FR_160x600