La rue d'Assaut - Bruxelles Pentagone







(Stormstraat)

Nom BD : rue Wayne Shelton, de la série conçue par Christian Denayer et Jean Van Hamme.

Origine du nom : de la traduction erronée de la famille Storm qui habita déjà cette rue à la fin du 14ème siècle et dont plusieurs membres furent des échevins de la Ville de Bruxelles pendant les siècles suivants. Une explication plus populaire voudrait que le nom rappelle l'assaut et la libération de Bruxelles par Everaert 't Serclaes en 1356.










Extrait du Guide Anspach, vers 1945 :

Note d'urbanisme. La beauté de la vue. Du bas de cette rue on a une vue impressionnante de Sainte-Gudule. La magnifique collégiale est vue ici de bas en haut - entre deux alignements, assez rapprochés, de façades sombres, irrégulières. Bel amoncellement montueux, légèrement chaotique. Richesse non concertée. Abondance de lignes droites, heurtées, donnant une mesure sensible et plaisante de l'éloignement. Beauté hasardeuse, oserions-nous dire, et qu'aucun art humain n'a préconçue. Il y a lieu de remarquer que de telles vues imparfaites - incomplètes - de guingois - sont, du point de vue de l'exactitude archéologique aussi, satisfaisantes. Il est établi en effet que ces vieilles églises gothiques - celle-ci particulièrement - apparaissaient jadis au milieu de maisons en bois, de dimensions médiocres, irrégulières de lignes comme on peut imaginer. Ces maisons enserraient l'église jusque tout contre ses murs qui leur constituaient un appui. Ces belles perspectives dégagées qu'on aime à ménager ordinairement autour d'un édifice admiré ne conviendraient donc pas du tout ici. Elles seraient doublement malencontreuses.