Suivez eBru_xelles sur Twitter

Suivez eBru sur Facebook


La rue de la Montagne (Bergstraat) - Bruxelles Pentagone




Cette rue était jadis beaucoup plus longue: elle atteignait le parvis Sainte-Gudule, en parcourant, au-delà de la rue d'Arenberg, le côté ouest de l'actuel boulevard de l'Impératrice, jusqu'au haut de la rue d'Assaut, où elle virait à droite pour emprunter le tracé actuel de la rue de la Collégiale. La rue de la Montagne, qui date des premiers âges de Bruxelles, est un tronçon de la route marchande qui, à travers Bruxelles, reliait la Flandre à la Rhénanie. Cette rue, pas très large et bordée de nombreuses auberges, connut déjà de graves difficultés de circulation dès le 15ème siècle et ce n'est qu'après le bombardement de 1695 que cette importante artère fut quelque peu élargie.


 


rue de la Montagne - agrandir le plan

 

 

Vue de la rue de la Montagne

 

 

4. Le restaurant Magic Rubens, cuisine belge, de brasserie.

www.magic-rubens.com

Magic Rubens - 1000 Pentagone

 

10. L'ambassade d'Andorre

www.visitandorra.com

Ambassade d'Andorre - 1000 Pentagone

 

12. Le café-restaurant Le Faucon, cuisine belge, belle terrasse

www.tripadvisor.be

Le Faucon - 1000 Pentagone

 

16. Le restaurant Pasta Divina, cuisine italienne

www.pastadivina.be

Pasta Divina - 1000 Pentagone

 

22. Hôtel La Madeleine

 

C'est dans la rue de la Montagne que s'ouvrait, vers 1830, le premier véritable café-concert de Bruxelles, à l'enseigne du Géant. La scéne était par contre toute petite, rien de plus qu'une grande armoire à double entrée, où se succèdent les chanteurs, exclusivement des hommes, qui puisaient dans un répertoire grivois ou mélancolique, avec parfois des couplets de circonstance. En 1836, un des propriétaires se suicide et l'établissement ferme ses portes.