La rue des Chartreux - Bruxelles Pentagone







(Kartuizerstraat)

L'actuelle rue des Chartreux se compose de deux parties, qui jadis (avant 1853) portaient des noms différents. La première partie - la plus ancienne - qui prend cours à la rue Antoine Dansaert, se nommait autrefois rue Finquet ou rue Finquette. Il s'agit du nom, francisé au 18ème siècle, de la rue que les Bruxellois nommaient Vinket ou Vincket, altération du néerlandais wicket ou winket, qui a donné en français "guichet". Cette rue devait son nom à un "guichet" de la première enceinte, située au croisement de l'actuelle rue Saint-Christophe. Les archives de Sainte-Gudule citent la Wicketstrate déjà en 1407. Au 15ème siècle, on l'a parfois nommée Drieschmolenstraetken. Le guichet subsista jusqu'en 1620 et le vieux rempart ne fut abattu à cet endroit qu'en 1647. Quant à la seconde partie, elle fut tracée à la fin du 16ème siècle, pour prolonger la rue Finquet jusqu'à l'entrée du nouveau couvent que les Chartreux bâtissaient. Cette rue reçut tout naturellement le nom de rue des Chartreux. En 1853, elle annexa la vieille rue Finquet.











1. Le Cobra bar-gallery, café, bar à cocktails, whiskies.

www.cobrabar.be




7. Le restaurant Greenwich, cuisine belge, française, de brasserie.

> infos et réservations sur thefork




8. Le café Lord Byron, bar à cocktails, "art café", bruin café, terrasse de trottoir.

TripAdvisor




9. Le restaurant Fin de Siècle, cuisine belge, de brasserie.

Facebook




19-21. Le mur BD L'Archange du dessinateur Yslaire, inauguré en mai 1998.




31. La statue Le Zinneke (1999) du sculpteur Tom Frantzen.




44. Le restaurant Publico, cuisine française, italienne.

www.publicobxl.be




56. Le restaurant Divino, "paste e pizze".

www.divinoresto.be