Suivez eBru_xelles sur Twitter

Suivez eBru sur Facebook


La rue des Minimes (Minimenstraat) - Bruxelles Pentagone




Avant la construction du Palais de Justice, cette rue était plus longue d'environ 200 m. Ce tronçon, qui ne faisait partie de la rue des Minimes que depuis 1853 s'appelait auparavant rue des Marolles. En cette même année, le Conseil communal avait d'ailleurs incorporé un autre tronçon encore, la rue des Feuilles, traduction française saugrenue du nom d'un de ses premiers habitants, Messire Jean Blaers, d'où Blaerstraete. Quant à la rue des Minimes originelle, elle est plus ancienne que son nom, car ce n'est qu'en 1616 que les Frères Minimes d'Anderlecht s'établirent à Bruxelles. Avant d'être dédiée aux Minimes, la rue a sans doute eu plusieurs noms, dont un, cité dans un document de 1374, qui était Super Zabulum quo iter versus Obbruxellam (Par où on va du Sablon à Obbrussel (Saint-Gilles...)). Par un arrêté du 8 prairial an VI (27 mai 1798), les Français changeaient le nom de la rue en rue de l'Amitié.


 


 

 

rue des Minimes - 1000 Bruxelles (Pentagone)

 

 

Chocolatier Pierre Marcolini - 1 rue des Minimes - Bruxelles Pentagone


Musée Juif de Belgique - 21 rue des Minimes - Bruxelles Pentagone
Restaurant Le Corbier - 51 rue des Minimes - Bruxelles Pentagone

 

60. Le restaurant L'Arrière-Pays, cuisine française, belge.

www.arriere-pays.be

L'Arrière-Pays - 1000 Bruxelles

 

Eglise Saints-Jean-et-Etienne-aux-Minimes - 62 rue des Minimes - Bruxelles Pentagone

 

91 - Le mur BD Passe-moi l'ciel

Mur BD Passe-moi l'ciel - 1000 Bruxelles

Passe-moi l'ciel