Suivez eBru_xelles sur Twitter

Suivez eBru sur Facebook


La rue du Gentilhomme (Jonkersstraat) - Bruxelles Pentagone




Cette rue très ancienne est déjà citée en 1367 comme Vico quo itur versus scolas magnas (voie allant vers les grandes écoles). Dès le 15ème siècle elle a toujours porté son nom flamand de Jonkheer ou Jonkerstraete, traduit en français par gentilhomme ou écuyer. Vers 1800 elle est connue comme la rue de l'Ecuyer, puis en 1851 comme la Petite rue de l'Ecuyer. En 1921 on préféra Gentilhomme pour mieux la distinguer de la rue de l'Ecuyer. Sous le régime français, elle fut rebaptisée en rue du Télégraphe. Avant le percement de la rue des Colonies en 1908, la rue atteignait la rue de la Chancellerie.


 


 

 

 

En 1817, l'homme politique, poète et auteur dramatique français, deux fois élu à l'Académie française, Antoine-Vincent Arnault (Paris, le 1er janvier 1766 - Goderville, le 16 septembre 1834) s'installe dans cette rue, alors la rue de l'Ecuyer. Il avait quitté l'Hôtel du Morian dans la rue d'Or (aujourd'hui disparue), où il logea lors de son arrivée à Bruxelles le 7 février 1816.