Accueil | Cafés | Restaurants | Rues de Bruxelles
Musée des Instruments de Musique (MIM) - Bruxelles Pentagone

   Tous les musées de Bruxelles

Musée des Instruments de Musique (MIM)
(situé dans le superbe bâtiment "Old England")
rue Montagne de la Cour 2
1000 Bruxelles (Pentagone)
Tél :   02/545.01.30
Web :   www.mim.be

 


La création même du Musée instrumental (tel était son nom à l'époque) remonte au 1er février 1877, lorsqu'il fut rattaché au Conservatoire royal de musique de Bruxelles dans le but didactique de montrer aux élèves d'anciens instruments de musique.

À l'origine même de la création du mim se trouvent réunies deux collections d'instruments de musique, d'une part celle du célèbre musicologue belge François-Joseph Fétis (1784-1871) achetée en 1872 par l'État belge et entreposée au Conservatoire où Fétis avait exercé les fonctions de premier directeur et, d'autre part, celle offerte en 1876 au roi Léopold II par le Rajah Sourindro Mohun Tagore (1840-1914), comprenant une centaine d'instruments indiens.

Avec ces deux collections d'origine, le mim était déjà remarquablement riche pour l'époque. Mais c'est le premier conservateur Victor-Charles Mahillon (1841-1924) qui va le hisser parmi les premiers du monde et qui va accroître considérablement ses collections.

Lorsqu'il meurt en 1924, le MIM est riche de quelque 3.666 pièces, dont 3.177 instruments de musique originaux. Grâce à ses activités et ses relations, le musée va connaître rapidement une renommée internationale, non seulement par l'importance quantitative des collections, mais aussi par leur diversité, la qualité et la rareté des pièces rassemblées.
(texte © MIM)

Musée des Instruments de Musique (MIM) - Bruxelles Pentagone
Multimonica, Siegfrid Mager pour Matth. Hohner AG, Trossingen, Allemagne, 1951-84.
© Marie-Hélène Cingal - 09/2009

Musée des Instruments de Musique (MIM) - Bruxelles Pentagone
Le superbe bâtiment "Old England" dans lequel le musée est situé.
© Jay Lee - 12/2008

Suivez eBru sur :

Suivez eBru_xelles sur Twitter
Suivez eBru sur Facebook