L'impasse de la Bouquetière - Bruxelles Pentagone





> Bloemenmeisjesgang

Dénomination bien poétique pour cette impasse qui bute sur le mur du viaduc du chemin de fer. Elle est aujourd'hui fermée mais la plaque de rue reste visible au-dessus de la porte du n° 153 de la rue Terre-Neuve. Ouverte vers 1850, elle fut une des dernières à être habitée, principalement par des familles espagnoles, d'où son nom populaire à l'époque d'impasse des Espagnols.