La rue de l'Amigo - Bruxelles Pentagone





> Vruntstraat

Le nom d'"Amigo" serait dû, s'il faut en croire la plupart des historiens de Bruxelles, au fait que la soldatesque espagnole du 16ème siècle connaissait mal le flamand: elle aurait confondu le mot "vrunt" (prison) avec le mot "vriend" (ami) et l'aurait donc traduit par "amigo", vocable espagnol que la population bruxelloise trouva sonore et imagé. Les plans de Bruxelles du milieu du 18ème siècle, par contre, tous rédigés en français, indiquent rue de la Vrunte. A la fin du même siècle, on écrit rue de l'Ami. En 1851, un arrêté communal change "Ami" en "Amigo", consacrant ainsi une longue habitude populaire. Pendant la guerre de 1914-1918, la plaque unilingue "rue de l'Amigo" est remplacée par une plaque donnant l'appellation flamande Vroendestraat. Et en 1955 Vroendestraat devint Vruntstraat...










Les Lions Cracheurs à l'arrière de la Maison Communale.




La rue de l'Amigo - Bruxelles Pentagone

© eBru - 05/2020