La rue Montagne de l'Oratoire - Bruxelles Pentagone





> Oratoriënberg

Cet endroit, aujourd'hui rien de plus qu'un passage entre des blocs administratifs, n'était autre qu'un glacis de la première enceinte, où se tenait, à partir de 1300 le marché aux Bestiaux (Veemerct), transféré en 1553 près de la rue de Flandre. Son nom est un souvenir du couvent des prêtres de la Congrégation de l'Oratoire de Notre-Seigneur, constituée par le Cardinal de Bérule et qui s'établit en 1633 dans la "Spelleken huys" (voir rue Vésale actuelle), là où se trouve aujourd'hui la morne esplanade de la Cité administrative. Sous le régime français, on l'appelait Montagne de la Philosopie.