Le bois de la Cambre - 1000 Bruxelles-Ville





(Ter Kamerenbos)

Origine du nom : le bois de la Cambre a été conçu en 1862 sur une partie de la forêt de Soignes enclavée dans la ville par l'architecte de jardin allemand Édouard Keilig (1827-1895). Cet espace aménagé à l'anglaise imite la nature et se caractérise par une irrégularité dans la conception des plantations et des voies. Le lieu devint rapidement le rendez-vous mondain des Bruxellois, à l'instar du bois de Boulogne à Paris.