L'avenue Marie la Misérable - 1200 Woluwe-Saint-Lambert







(Lenneke Marelaan)

Origine du nom : de la proximité de la chapelle de Notre-Dame des Sept-Douleurs, ou chapelle de Marie la Misérable, où elle est vénérée depuis le 14ème siècle. Elle fut également l'héroïne tragique de la dernière pièce de Michel de Ghelderode (1952).