Le square Joséphine-Charlotte - 1200 Woluwe-Saint-Lambert







(Joséphine-Charlottesquare)

Origine du nom : de Joséphine-Charlotte de Belgique (Bruxelles, le 11 octobre 1927 - décédé au château de Fischbach (grand-duché de Luxembourg), le 10 janvier 2005), fille aînée du futur roi Léopold III et de la princesse Astrid de Suède, future reine Astrid.










Dans le square se trouve le monument aux morts 1914-1918 et 1940-1945, inauguré le 6 novembre 1921 square des Vaillants, aujourd'hui le square de Meudon, déplacé ici en 1948. Œuvre du sculpteur Eugène Canneel (1882-1966) qui habitait alors Woluwe-Saint-Lambert. Lors de son réaménagement, le monument fut entouré d'un muret semi-circulaire permettant l'inscription des victimes des deux guerres mondiales. Le motif central représente une femme éplorée que l'on peut interpréter comme une allégorie de la Mère Patrie pleurant ses enfants qui se sont sacrifiés pour la défense de la liberté.