La rue d'Une Personne - Bruxelles Pentagone





> Eénmansstraatje

Ce couloir étroit entre les maisons 31 et 33 de la rue des Bouchers est encore visible, mais il est obturé et inhabité depuis 1968. Vers 1700 (et peut-être plus tôt), c'était un passage anonyme communiquant avec la rue Saint-Hubert (sacrifiée pour les galeries Saint-Hubert). Un jour d'hiver, le prince de Ligne, passant en traîneau rue des Bouchers avec des amis, paria que lui seul pourrait traverser en traîneau ce passage étroit. Il y parvint, grâce à un ingénieux mécanisme, et la bonne société parla de cette ruelle où l'on ne pouvait passer qu'un à un. Ce nom lui resta quelques dizaines d'années mais, peu à peu, on lui préféra celui d'Une Personne, qu'indique déjà un plan de 1812.